Eli

FR - présentation

Je m’appelle Elisabeth. J’ai 22 ans et je suis née à Cergy-Pontoise dans la banlieue parisienne. Désormais, je vis à Ratisbonne pour suivre des études franco-allemandes en sciences culturelles et politiques.
Je suis blanche de peau, blonde et j’ai des yeux bleus. Je connais le sexisme mais je n’ai jamais souffert du racisme. La ville où j’ai grandi est la ville avec le nombre le plus élevé de nationalités différentes de France. Dans ma ZEP, nous étions alors tous très différents physiquement, mais ça, je ne m’en suis aperçu seulement lorsque je suis entrée au collège. C’était un collège privé catholique où presque tous mes futurs amis portaient des chemises blanches le jour de la rentrée. Ils avaient tous des frimousses blanches, comme moi, mais cette impression de décalage, de ne pas être au bon endroit m’a marquée.
Mes cercles de connaissance sont beaucoup plus diversifiés ethniquement en France qu’en Allemagne, ce qui découle sûrement de l’histoire coloniale et des politiques migratoires de ces deux Etats. Ça amène tout de même à se poser des questions… Personnellement, j’ai toujours été timide à ce sujet car j’aimerais que ce n’en soit pas un tout simplement, mais aussi parce qu’il est difficile d’avoir le mot juste. Subir le racisme comme accuser quelqu’un d’avoir un caractère raciste ou d’être raciste (où est la frontière entre les deux…?) sont des affaires extrêmement complexes : dans les deux cas, la vie du principal intéressé s’en trouve influencée.
Ces derniers mois, j’ai rédigé mon Bachelorarbeit dont le titre est le suivant… Les débats sur la violence policière et le racisme en France et en Allemagne à la suite de la mort de George Floyd : Une analyse discursive. J’ai choisi mon sujet et j’en suis heureuse car cette thématique m’intéresse encore et toujours.
Si je peux me rendre utile pour le projet « Dis, c’est quoi le racisme ! » et en apprendre davantage, j’en serai ravie.

Schreiben Sie einen Kommentar

Ihre E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.